Franck avait écrit :
se voir dans l'après midi une fois les problèmes - ceux dont il est permis de parler !! - sont évacués, en tout cas j'espère avant que tu partes ; j'ai envie de tout lâcher tout, et aussi quand même de voir jusqu'où ça peut aller

Pour voir jusqu'où ça peut aller, on traversera le canal... [Berlin 2005]

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

never back

Lui : "For what project do we have to walk, again?

Elle : - The one for the 'virtual identities' exhibition..."

Lui : "Yeah, but what do we have to do ?

Elle : - Walking... But we can talk, if you want..."

He, thinking "no it's better not to talk..."
She, thinking "vaut mieux prendre de l'avance..."

Il la rattrappe... se demande ce qu'il fout là... pourquoi ça s'est compliqué alors que ça paraissait tellement simple cette fois...
Elle pense, je vais fouarer ce projet.. je ne sais plus... pourquoi je joue avec des mails d'il y a 5 ans...? Tous ces fantômes autour de moi...
"Silence, on joue..."

Les protagonistes ont 30 et 36 ans...
Lui : "Are we allowed to play in your project...

Elle : - And in the real life?"

Lui : "So, how far do we have to walk?

Elle : - just over the bridge...

Lui : - Quoi et that's it?"

Lui : "Hey, miss Pinkie, that's it?

Elle : - What do you expect?

Lui : - I don't know, but...

Elle : - You see... you don't know... How should I?"

Elle pense : merde, il veut plus continuer... Franchement c'est toujours la même histoire de yoyo... J'y comprends rien...

Lui : "Ok, ok, I walk and then we go back home...

Elle : - Yes.."

On croirait que l'appareil est loin... Mais je photographie souvent au 20 mm, y a plus de trucs qui peuvent entrer dans le champ...

On est encore plus loin... Bientôt tout disparaîtra...

La pause "cute couple"...
What happened? pense-t-il
Qui a déraillé ? pense-t-elle

Lui : "Waohhhhhhooahhhahha...................."
Ce silence va m'achever, se dit-elle

Lui, il est hors-champ. C'est presque mieux comme ça...

On est loin... on longe le canal..

Lui : "Oh, there is a new factory here.."

On s'en fout

Il prend de l'avance...

Revient sur ses pas...

Va parler...

Elle repense "Envie de voir jusqu'où ça peut aller..."
Bientôt le pont... on tournera la page...

He is thinking... "I should say something, she should say something... She is waiting for me to talk, I'm waiting for her to talk... I don't know anymore.. I'm lost..."

Je reprends de l'avance...
Elle pense : "Avant le virage, je parle, je lui dis tout... Tout quoi, je ne sais pas, j'attends qu'il parle... Pourquoi moi d'abord ?"

J'aime cette image... Y a plus sa tête, il peut avoir tous les rôles...
Et Jane Birkin chantonne dans sa tête "Sous aucun prétexte, je ne veux avoir des réflexes malheureux, il faut que tu m'expliques un peu mieux comment te dire Adieu..."

Un peu déprimant comme quartier...

D'un pas déterminé...

On est bientôt arrivé...

Hors contexte, cette image montre 2 tueurs à gages très déterminés...
Bonnie and Clyde ?

Quoique..

On tourne, c'est bientôt la fin...
La fin de la pellicule, la fin de l'histoire

Elle : "On va tourner à droite"

Lui : "This project is crazy, you are crazy, I'm crazy because I have accepted to be part of this..."
(Il parle)

Miss Pinkie and Mr. Blue-Black

Lui : "What?
Elle : - Yeah..."

Je rentre à Paris dans 2 jours...
Et la mélodie continue dans sa tête : "Mon coeur de silex vite prend feu, ton coeur de pyrex résiste mieux, je suis bien perplexe... Je ne peux me résoudre aux Adieux..."

C'est la fin

Enfin presque...
"Je sais bien qu'un ex-amour n'a pas de chance ou si peu... mais pour moi, une explication vaudrait mieux..."